Comment faire en cas d’assurance habitation résiliée pour non paiement ?
Ftpix.fr » Démarches administratives » Comment faire en cas d’assurance habitation résiliée pour non paiement ?

Comment faire en cas d’assurance habitation résiliée pour non paiement ?

Si votre contrat d’assurance habitation a été résilié par votre compagnie d’assurances, il n’y a pas de quoi paniquer pour autant. Certes, il vous sera bien entendu difficile de trouver un nouveau contrat, mais il existe des moyens pour vous permettre d’être couvert. Nous vous en parlons dans cet article.

Les conditions de rupture d’un contrat d’assurance habitation

Votre assureur peut mettre un terme à votre contrat d’assurance habitation pour plusieurs raisons. Le premier motif est le non-paiement répétitif des cotisations. La résiliation peut être également motivée par un trop grand nombre de sinistres représentant une aggravation du risque ou carrément, un manquement grave aux clauses du contrat. Il peut s’agir par exemple d’une fausse déclaration ou de la transmission de faux documents.

Par ailleurs, la résiliation de votre contrat d’assurance habitation peut aussi arriver à chaque échéance annuelle. Le cas échéant, l’assureur devra respecter un préavis de deux mois avant la date d’échéance du contrat et vous informer par lettre recommandée.

Les solutions disponibles pour trouver un nouveau contrat d’assurance habitation

Comme pressenti, vous pouvez avoir des difficultés à trouver un nouveau contrat assurance habitation après la résiliation du précédent. En effet, le risque d’essuyer les refus de plusieurs assureurs est assez élevé, puisque vous serez vu comme un mauvais payeur. Vous présentez ce qu’on appelle un profil « à risques ». C’est la raison pour laquelle dans une situation pareille, il est recommandé de résilier le contrat avant que l’assureur le fasse de lui-même.

Toutefois, comme indiqué plus tôt, tout n’est pas perdu. Vous pouvez trouver une offre d’assurance habitation après avoir été résilié, si vous utilisez un comparateur en ligne par exemple. Il s’agit d’un outil qui interroge les compagnies d’assurances et vous offre un aperçu des contrats susceptibles de correspondre le plus à votre profil. L’autre option dont vous disposez, c’est de solliciter un courtier en assurances. Ce professionnel peut devenir votre mandataire et négocier le contrat à votre place. Il saura aussi vous accompagner et vous guider tout au long de la mise en place de votre nouveau contrat.

Enfin, vous avez également la possibilité de faire appel à une compagnie d’assurance spécialisée dans la prise en charge des profils résiliés.

Le BCT : dernier recours pour retrouver une couverture d’assurance habitation

Si malgré tous vos efforts et tentatives, vous ne parvenez toujours pas à trouver une nouvelle assurance habitation, vous pourrez en dernier recours vous en référer au Bureau central de tarification (BCT). Cet organisme peut en effet, contraindre une compagnie d’assurances à vous offrir un contrat qui comporte a minima les garanties obligatoires.

Il faut noter que la procédure d’intervention du BCT est totalement gratuite et n’engendre pas de frais supplémentaires. Mais avant de le saisir, il vous faut avoir déjà contacté des assureurs au préalable et reçu au minimum trois réponses négatives de leur part.

Le petit bémol avec ce dernier recours qu’il vous reste, c’est le temps de réponse du BCT qui est parfois long. En effet, l’organisme peut prendre jusqu’à plusieurs semaines avant de vous donner une réponse favorable. Du coup, il est vivement conseillé de continuer à rechercher une assurance habitation en parallèle afin de limiter au maximum la période sans couverture.