Comment trouver le bon plan en immobilier ?
Ftpix.fr » Démarches administratives » Comment trouver le bon plan en immobilier ?

Comment trouver le bon plan en immobilier ?

Si les vendeurs rêvent de vendre leur bien immobilier au prix le plus élevé possible, les acheteurs quant à eux, souhaitent réaliser une bonne affaire en acquérant un logement au meilleur prix. Cependant, grâce à quelques astuces, vous pouvez bien trouver le bon plan immobilier et réaliser la meilleure affaire.

Poser les bonnes questions

Lorsque vous vous retrouvez face au propriétaire ou l’agent immobilier, vous pouvez lui poser des questions judicieuses qui vous donneront une idée de la marge de négociation dont vous disposez. Voici quelques idées de questions que vous pouvez poser.

  • Depuis quand êtes-vous le propriétaire du logement ?
  • Pour quelle raison souhaitez-vous le vendre ?
  • Quand avez-vous mis le logement en vente ?

Vous pouvez également lui demander s’il a déjà reçu des propositions d’autres acquéreurs.

Depuis quand êtes-vous le propriétaire du logement ?

Si le propriétaire est entré en possession du bien depuis trop longtemps, cela implique donc que le capital a déjà été bien amorti. En effet, si l’on suppose qu’il s’agit d’un logement de 150 000 euros que le vendeur a acheté depuis une quinzaine d’années, il aurait déjà remboursé tout ou une bonne partie du crédit. Cela augmente donc la marge de négociation et vous permet de réaliser la bonne affaire. En revanche, s’il dispose du bien que depuis 3 ou 5 ans, la marge de négociation sera très faible.

Pour quelle raison souhaitez-vous vendre ?

Cette question qui permet de connaître les motivations du vendeur vous permettra de jouer sur le prix. En effet, s’il est question d’un divorce, les deux parties souhaitent généralement que la vente se fasse le plus vite possible afin que chacun de son côté puisse se reconstruire. Cette précipitation peut les inciter à baisser le prix ce qui représente pour vous un bon plan.

Par ailleurs, s’il s’agit d’une succession, c’est-à-dire le décès d’un parent qui lègue le logement à ses enfants, le prix peut aussi vous avantager, car les enfants n’ayant pas vraiment d’affinité avec cette maison ne trouveront pas d’inconvénients à vite s’en débarrasser. Surtout, s’ils habitent de l’autre côté du pays.

Quand avez-vous mis le logement en vente ?

Avoir une idée précise du moment auquel le bien a été mis sur le marché vous permettra de savoir si le prix proposé est assez élevé ou raisonnable. En effet, avec un prix trop élevé, la vente pourrait durer des années. Un coût raisonnable du bien pourrait faciliter la vente dans l’intervalle des deux premiers mois. Enfin, si le prix est très abordable, la vente se fait dans les plus brefs délais.

Avez-vous déjà reçu des propositions ?

Si le vendeur vous fait savoir qu’il a reçu beaucoup d’offres, cela signifie qu’il s’agit d’un logement intéressant, mais avec un prix très élevé. Une proposition d’offres réduite indique un bien de peu de valeur ou d’un prix déconnecté.

Proposer des offres agressives

Il s’agit ici de ne pas hésiter à proposer l’offre qui vous arrange, le prix auquel vous souhaitez avoir le bien. S’il s’agit d’un bien de 200 000 euros par exemple, n’hésitez pas à en proposer 180 000 ou même 170 000 euros. Si le vendeur accepte, vous aurez fait un bénéfice de 30 000 ou 20 000 euros tout au moins.

Voilà donc des astuces pour avoir un bon plan immobilier. Par ailleurs, recherchez les vendeurs qui se chargent eux-mêmes de la vente de leur maison. Les prix proposés sont sans commission.